CRDE - Conférence Romande des Délégués a l'Energie Le portail d'information romand consacré a l'énergie
   
Au sujet de la CRDEFAQLiens utilesContact
OK
   
    Accueil > FAQ > 6. Procèdures, valeurs-limites
Agenda
Nous n'avons, pour l'instant, pas de manifestions futures à communiquer
Tous les événements
 

6. Procèdures, valeurs-limites

Part de surfaces vitrées permettant une preuve par les perf. ponctuelles

Lorsqu'il faut choisir entre performances ponctuelles et performance globale, comme doit-on traiter les fenêtres ayant une valeur U < 1,0 W/m2K ? [31-02]

Pour la part de 20% de la SRE, les valeurs admissibles (valeurs-cibles !) sont déterminantes. Le fait que la valeur U effective soit inférieure ou supérieure à 1,0 W/m2K ne joue pas de rôle.

Voir également la norme SIA 380/1 : 2.3.1.3, p. 22 et la documentation SIA D0170 : 2.1, p. 13.

Les portes contre non chauffé font-elles également partie de la "surface vitrée" ? [32-02]

Oui, car la valeur-limite est supérieure à 1,0 W/m2K.
Voir également la norme SIA 380/1 : 2.3.1.3, p. 22 et la documentation SIA D0170 : 2.1, p. 13.


Performances ponctuelles lors de transformations

Les valeurs-limites ponctuelles des éléments d'enveloppe sont-elles les mêmes lors de transformations que pour les bâtiments à construire ? [33-02]

Selon la norme, les mêmes valeurs-limites doivent être respectées lors de transformations que pour les bâtiments à construire, pour autant que les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir soient techniquement réalisables, économiquement supportables et tiennent compte des exigences de la protection du patrimoine bâti. Selon les prescriptions cantonales, les valeurs-limites ponctuelles doivent être respectées pour tous les éléments d'enveloppe concernés par la transformation ou le changement d'affectation (éléments sur lesquels des travaux ne se limitant pas à un simple rafraîchissement ou à une réparation sont entrepris).
Dans le cas où les valeurs-limites ne pourraient pas être respectées (p.ex. pour les raisons mentionnées dans la norme), une autorisation spéciale doit être demandée. Une exigence plus faible par rapport à celle des bâtiments à construire est uniquement prévue pour la performance globale (selon norme chiffre 2.2.9).
Voir également la norme SIA 380/1 : 2.1.2, p. 20 et la documentation SIA D0170 : 2.3, p. 17-20.


Performances ponctuelles ponts thermiques

Les valeurs-limites pour les ponts thermiques sont-elles également corrigées en fonction du climat ? [34-02]

Non; une correction en fonction du climat est prévue uniquement pour les coefficients de transmission thermique surfaciques.
Voir également la norme SIA 380/1 : 2.3.3, p. 24 et la documentation SIA D0170 : 2.3, p. 20, 4.2, p. 47.


Dans la preuve par les performances ponctuelles, les valeurs-limites pour les ponts thermiques sont-elles également valables en cas de transformation ? [35-02]

Uniquement si le pont thermique est "touché" par la transformation. Il est toutefois difficile de modifier un pont thermique sans que l'élément d'enveloppe voisin soit également "touché"; l'assainissement de cet élément entraîne donc une amélioration du pont thermique.

Performances ponctuelles / correction en fonction du climat

Est-il vrai que pour des températures extérieures moyennes situées entre 7 et 10°C, une correction tenant compte du climat est prévue uniquement pour la preuve par la performance globale ? [36-02]

Oui; les mêmes exigences pour la valeur U sont ainsi valables sur tout le plateau suisse.
Voir également la norme SIA 380/1 : 2.2.8, p. 22, 2.3.2.6, p. 24 et la documentation SIA D0170 : 2.2, p. 13 et 2.3, p. 20.


Part maximale d'énergies non renouvelables

La prescription des 80% (part maximale d'énergies non renouvelables) est-elle également valable pour la nouvelle norme SIA 380/1 ? [37-02]

La prescription supplémentaire de part maximale d'énergies non renouvelables est réglementée au niveau cantonal. L'introduction de la nouvelle norme n'a pas d'influence sur la méthode de calcul de la part d'énergies non renouvelables. Pour plus de détails : voir prescriptions cantonales.

Label MINERGIE

Doit-on apporter la preuve des mesures énergétiques également en présence d'un label MINERGIE ? [38-02]

Dans certains cantons, l'obligation de la justification peut être levée. Les mesures nécessaires à l'obtention du label MINERGIE vont au-delà du minimum légal. Les nouvelles exigences MINERGIE sont définies de telle manière que les exigences "normales" soient toujours respectées. De nombreuses autorités pourraient donc être amenées à renoncer à exiger la justification pour l'isolation thermique de l'enveloppe de bâtiments lorsque le service cantonal de l'énergie dispose d'une copie du label et de la confirmation que le bâtiment est bien construit selon les éléments définis.





     
         
     © CRDE Tous droits réservés - motorisé par Direct2Web un produit Arcantel SA - plan de site