CRDE - Conférence Romande des Délégués a l'Energie Le portail d'information romand consacré a l'énergie
   
Au sujet de la CRDEFAQLiens utilesContact
OK
   
    Accueil > FAQ > 1. SRE et périmètre de l'isolation thermique > Jardins d'hiver
Agenda
Nous n'avons, pour l'instant, pas de manifestions futures à communiquer
Tous les événements
 

Jardins d'hiver

Comment traiter un jardin d'hiver non chauffé ? [3-02]

Un jardin d'hiver non chauffé est traité comme un local non chauffé. Pour les éléments séparant l'espace chauffé du non chauffé, on utilise un facteur b de 0.9. Pour les éventuelles fenêtres situées entre le jardin d'hiver et les locaux intérieurs, seules les déperditions par transmission sont calculées; les apports solaires ne sont pas considérés. Pour un calcul plus précis tenant compte des apports solaires, on peut se référer à la norme EN 832 annexe D.
Voir également la norme SIA 380/1 : 3.4.4.4, p. 34, 3.2.7, p. 26 et la documentation SIA D0170 : 3.3, p. 27.


Comment un "jardin d'hiver" chauffé (annexe avec surface vitrée importante) doit-il être considéré ? [4-02]

Dans les calculs, l'annexe vitrée chauffée est considérée comme un local chauffé normal. Pour autant qu'ils existent, les éléments de construction séparant le jardin d'hiver des locaux attenant n'apportent pas de contribution aux besoins de chaleur pour le chauffage. Lorsque l'annexe chauffée est séparée des autres locaux, le calcul des besoins de chaleur doit être effectué séparément pour les deux zones; les rapports apports/déperditions sont alors en effet trop différents pour que le tout puisse être considéré comme une seule zone (norme SIA 380/1 chiffre 3.2.4, page 26).
Voir également la norme SIA 380/1 : 3.4.4.4, p. 34, 3.2.7, p. 26 et la documentation SIA D0170 : 3.3, p.  27.






     
         
     © CRDE Tous droits réservés - motorisé par Direct2Web un produit Arcantel SA - plan de site